Tout sur la machine à thé!
machine-à-thé-10.jpgmachine-à-thé-20.jpgmachine-à-thé-6.jpgmachine-à-thé-8.jpgmachine-à-thé-9.jpg

Machine à thé

Machine à thé

Pourquoi acheter une machine à thé? Avant de répondre à la question de l’achat d’une machine à thé, nous devons apprendre à faire du thé selon la technique la plus traditionnelle. La réalisation d’un bon thé s’apparente pour les véritables amateurs au rite d’une cérémonie religieuse : celui ou celle qui le prépare est le prêtre, et les fidèles autour de la table retiennent leur souffle devant l’importance de l’évènement. Il est des erreurs qui ne se pardonnent pas, mais lorsque le résultat est à la hauteur des espoirs de l’assistance, on perçoit sur chaque visage le plaisir que confère un gosier satisfait par une saveur de thé idéale. Comment parvient-on à cette perfection? Plusieurs critères sont à prendre en compte. En tout premier, bien évidemment, le choix du thé : ni trop fort, ni trop vert, ni éventé, sans poussières qui troublent le breuvage… La somme de tous ces « ni » converge vers un petit sac de feuilles séchées dont il convient à présent d’extraire au mieux tout l’arôme, sans le dénaturer.

machine à théIl faut à présent de l’eau chaude. La plupart des gens pensent que l’eau est un liquide insipide. C’est peut-être vrai pour une vulgaire eau froide, mais certainement pas pour une eau chaude prête à envelopper notre thé si amoureusement sélectionné. Une eau pour le thé doit se trouver à une température très précise, de préférence retenue dans un récipient qui saura la conserver le plus longtemps possible dans cet état de grâce. Elle ne doit surtout pas avoir bouilli, ce qui confinerait au sacrilège, mais frémir, certainement de plaisir à l’idée de la mission qui l’attend. Le rôle de la bouilloire est donc primordial, et seuls quelques incurables ignares s’aventureraient à la choisir dans une autre matière que le cuivre. Son volume se doit de représenter le double de celui de la théière. La théière est le seul instrument pour lequel l’opérateur peut s’autoriser un peu de fantaisie : sa forme et sa couleur sont laissées au libre choix de l’hôte. Cependant, elle doit posséder un couvercle et une épaisseur suffisante pour maintenir longtemps notre eau à la température idéale. Pour l’y aider, elle sera d’abord emplie d’eau, laquelle sera jetée après avoir chauffé la théière. Il est temps maintenant d’immoler notre thé dans cette eau chaude. Il se trouve paraît-il de par le monde de rares béotiens qui utilisent des sachets de thé tout prêts en papier, mais le véritable amateur utilisera un filtre à thé en aluminium, boule percée de trous dans laquelle aura été introduite une quantité de thé très précise : une dose par tasse, plus une dose « pour le pot », qui représente la part de la théière, une sorte de pourboire qui lui est accordé pour s’assurer de ses bons et loyaux services. La durée d’infusion demeure le dernier paramètre, tout aussi capital : trop court, le thé n’aura pas de goût; trop long, il sera amer. Si cette succession d’épreuves vous semble par trop dépasser vos capacités culinaires, il est temps pour vous de songer à l’acquisition d’une machine à thé.

Quels sont les avantages d’une machine à thé?

machine à théVotre machine à thé va justement vous libérer des soins nécessaires à l’obtention de votre boisson favorite. Vous demeurez responsable du choix du thé parmi la gamme proposée par le fabricant, mais c’est ensuite l’appareil à thé qui se charge de réaliser l’infusion dans des conditions parfaites. À la fois bouilloire, filtre à thé et théière, cet automate chauffe l’eau juste à la température demandée, et son thermostat la maintient indéfiniment à ce niveau, ce que ne peut pas réussir la belle bouilloire en cuivre. Lorsque vous souhaitez déguster votre boisson, contentez-vous de presser le bouton ad hoc. Si vous n’avez pas oublié de remplir le réservoir d’eau de la machine à thé, si vous avez introduit une capsule de thé, et si l’instrument est connecté à une prise électrique, vous allez bientôt vous régaler… si vous n’avez pas omis non plus de proposer une tasse comme réceptacle au breuvage s’écoulant de la machine!

Faites-nous part de vos commentaires ou questions

Aucun commentaire pour le moment